cybersquatting

Connaissez-vous le terme de Cybersquatting ? Ce mot désigne l’usurpation d’identité numérique, qui peut également prendre la forme de « vol de nom de domaine ». Il est évident que ce phénomène touche plus particulièrement les personnages médiatiques et le sociétés, mais les particuliers ne sont pas épargnés pour autant.

identité numérique

Le risque pour les sociétés

Le Cybersquatting consiste par exemple à acheter des noms de domaines. Le but étant d’en revendre certains d’entre au prix fort en utilisant la notoriété réelle de la marque d’origine. Si votre site principal est “mapetiteentreprise.com”. Par sécurité, vous pourriez aussi acheter “mapetiteentreprise.fr”, “ma-petite-entreprise.com” et “ma-petite-entreprise.fr”, pour éviter le cybersquatting… Mais en plus du coût évident de cette technique, se pose aussi la question de votre référencement dans Google. Si vous achetez plusieurs noms de domaine et que vous les redirigez vers votre domaine principale, Google pourrait vous pénaliser pour “contenu dupliqué”. Au mieux, si vous achetez plusieurs noms de domaine, ne faites tout simplement par de redirection.

En tant que société, vous devez donc établir, dès que possible votre positionnement sur la toile. Vous pourrez ainsi préserver votre nom de domaine et éviter à vos fournisseurs ou clients de se faire berner par la suite.

Quelqu’un a acheté votre nom de domaine ?

Prenez garde aux échéances, car une réservation de nom de domaine ne se fait jamais pour l’éternité. Vous devez renouveler chacun des domaines enregistrés. Dans l’éventualité ou quelqu’un a enregistré votre nom de domaine parce que vous avez oublié de le renouveler vous n’aurez qu’un seul recours: négocier avec lui ! Ne portez pas l’affaire en justice car l’usurpateur a souvent gain de cause. En effet, légalement il est libre d’acheter le nom de domaine qui lui plaît et de le revendre au prix qui lui convient.

Il n’y a que dans l’optique ou votre marque et ses déclinaisons sont protégées par le droit d’auteur, que vous auriez une voie pour vous défendre.

Pour une entreprise, le cybersquatting va au mieux créer de la confusion dans l’esprit du client, au pire vous coûter énormément en terme de réputation et autres, si par exemple les pirates arrivent à mettre la main sur les données personnelles de vos clients…

L’usurpation d’identité numérique des particuliers

Nous sommes tous confronté à ce problème des innombrables identifiants et mots de passe que nous avons tous pour nous connecté sur les sites Internet. Nous savons tous très bien à quel point il est dangereux d’utiliser les mêmes partout. Et pourtant… nous sommes nombreux à le faire. Agir ainsi facilite grandement le travail des hackers ! Et même s’il est vrai qu’aucun site n’est protégé à 100% autant mettre toutes les chances de son côté pour éviter de se faire voler son identité numérique.

Comment faire alors ?

Il n’y a pas de solutions miracles. Mais concernant les réseaux sociaux, vous pourriez par exemple avoir un login universel (qui ne serait pas votre nom et prénom) et un mot de passe différent pour chaque média. Bien souvent, l’identifiant est lié avec votre adresse email. Choisissez donc également la même adresse mail pour les différents médias sociaux, quitte a en créer une spécialement pour cela.

Par contre si vous utilisez des médias sociaux pour votre compte privé et pour votre compte professionnel / société, pensez différencier les deux (donc deux identifiants et deux adresses emails).

Concernant les mots de passe, puisqu’ils doivent être unique, essayez de trouver un “algorithme”, une suite logique. Par exemple : «motdepasseFB1 » pour Facebook parce que c’est, pour vous, le premier réseau social à utiliser. Et « motdepasseIG2 » pour Instagram parce que c’est pour vous le réseau social numéro 2 à utiliser. Évitez, les combinaisons trop complexes dont vous ne vous souviendrez jamais… et ne devenez pas paranoïaque pour autant.

L’autre solution consiste à utiliser un gestionnaire de mot de passe. Ces outils vous aide à créer et à mémoriser tous vos mots de passe pour chacun de vos comptes. Pour y avoir accès vous devez donc ne vous souvenir que d’un seul mot de passe. Celui de votre gestionnaire…

Une autre astuce pour vous protéger des hackers, est d’utiliser, quand l’option est proposée, une authentification à deux facteurs! Simple mais efficace.

Alternez donc toutes ces méthodes et vous augmenterez considérablement votre protection contre le vol de votre identité numérique !

Tags:

No responses yet

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Commentaires récents
      Facebook feed
      4 months ago

      4 months ago

      4 months ago